Les casinos en ligne en dehors de l’EEE se confrontent avec l’interdiction de faire de la publicité dans la Grande Bretagne

La Malte, le Gibraltar et l’île de Man sont dans l’Espace économique européen (EEE). Mais les Antilles néerlandaises, le Costa Rica et Le Belize sont en dehors de l’EEE, selon le gouvernement britannique, qui a annoncé que dès le 1er septembre 2009, les compagnies enregistrées dans des juridictions en dehors de l’EEE ne seraient pas autorisées à faire de la publicité dans le Royaume-Uni. Le raisonnement est le suivant: les règlements de ces pays ne sont pas assez strictes pour répondre aux exigences britanniques de garanties pour les consommateurs, en particulier en ce qui concerne la protection des enfants, l’équitabilité des jeux et la prévention de la criminalité.

Cela se résume à: environ 1000 casinos en ligne et salles de poker sont actuellement laissés dehors, y compris certains opérateurs de marque de l’industrie, tels Bodog.com et Titan Poker. Il semble avoir un lueur d’espoir toutefois pour ceux qui ne sont pas actuellement sous le parapluie de l’EEE. Le Secrétaire d’État pour la Culture, les Médias et le Sport, James Purnell, a indiqué qu’il y a une soi-disante “liste blanche” pour les juridictions exemptés de l’interdiction de publicité, approuvés seulement après une évaluation rigoureuse de leurs normes réglementaires. Jusqu’à présent, Alderney et l’Ile de Man sont les seuls qui ont été inscrits sur la liste blanche. Purnell a également déclaré que les demandes d’Alexander, des Antilles néerlandaises et de Tasmanie ont été rejetées à ce moment-là, les appels de Kahnawake et d’Antigua étant encore en cours d’examen.

James Purnel a déclaré: “Je ne m’excuse pas pour l’interdiction de faire de la publicité pour les sites opérant de lieux qui ne répondent pas à nos normes strictes. La protection est ma priorité numéro un. Le fait que seulement Alderney et l’Ile de Man ont été en mesure de répondre aux normes exigées par nos critères d’inscription blanche montre que le Gambling Act est très fort. En effet, la liste blanche a effectivement permis des meilleurs standards de réglementation dans certains pays.”

Toute juridiction qui n’a pas été introduite dans la liste blanche aura automatiquement l’interdiction de faire de la publicité au Royaume-Uni. L’interdiction inclut toutes les formes de publicité dans les médias, des journaux et la télévision jusqu’aux taxis, les autobus et l’internet.

Une autre option qui est apparue comme possibilité est: les entreprises peuvent se ré-inscrire dans les jurisdictions acceptables, telles la Malte et le Gibraltar, avant la date limite. Des entreprises de jeux en ligne de marque, tels Intercasino et Betfred, qui actuellement sont en dehors des jurisdictions requises, peuvent envisager aussi ces alternatives de recevoir de licences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>